Hommage à Stéphane Grappelli

Hommage à Stéphane Grappelli

Quand la guerre 39/45 éclate, Stéphane Grappelli se trouve en tournée avec le quintette du Hot Club de

France en Angleterre. Le 3 septembre, lorsque les sirènes se déclenchent, Django Reinhardt est pris de

panique et rentre aussitôt en France, mais Grappelli, malade, reste bloqué à Londres.

Il passera la guerre en Angleterre, y jouant notamment avec le pianiste George Shearing. Il y developpera

sa carrière de manière importante, peaufinant et affinant sa technique, son style, sa musicalité, et y

composera beaucoup.

C'est dans ce registre que François Arnaud désire lui rendre hommage.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site